jeudi 8 août 2013

Imogene, le (dur) retour au bercail de Kristen Wiig

L'autre jour, avant Aya de Yopougon, on a eu le droit aux bandes-annonces et parmi celles qu'on a eu, le film Imogene est sorti du lot, ça avait l'air frais, ça sentait la comédie indépendante comme je les aime et puis j'ai vu Darren Criss ... ça m'a convaincu ! 

Le pitch
Imogene Duncan a tout pour être heureuse : elle vit à New York, ne fréquente que des gens "de la haute" et a un super petit ami ... Oui, mais du jour au lendemain, tout va chanter, elle se fait larguer et pète un câble, ce qui l'oblige à retourner vivre chez sa mère, chose qui est visiblement son dernier choix ! 

Encore une comédie américaine 
Si le pitch est digne d'une comédie bien lourdingue à l'américaine, on en est très loin, on se retrouve vraiment dans un humour plus "classe", plus subtil dirons-nous (ok, on rit pas à gorge déployé toutes les 2 minutes quoi) et ça, ça me plaît. Kristen Wiig ne m'avait pas beaucoup convaincu dans la comédie de l'été dernier : Mes Meilleures Amies, alors j'avais un peu peur d'une seconde déception mais finalement, j'ai obtenu ce que je désirais, une jolie histoire, un peu d'humour et quelques moments plus tristes (ouais mes désirs sont bizarres) ! 

J'ai particulièrement aimé la relation entre Imogene et son frère Ralph, je trouve d'ailleurs bizarre qu'on ne trouve pas au moins une photo de lui sur l'affiche alors que d'autres personnages moins important y sont! 
Quant au choix des acteurs, je le trouve très bon, ce fut un réel plaisir de revoir le sourire contagieux d'Annette Bening et le charme de Matt Dillon sur grand écran. Darren Criss ne m'a pas déçu non plus, même si j'avoue que ça m'a fait bizarre de le voir embrasser quelqu'un d'autre que Kurt/Chris Colfer dans Glee. Notons aussi, pour les sérievores, la présence au casting de June Diane Raphaël alias Sadie la copine gynécologue de Jess dans New Girl et de Natasha Lyonne (American Pie) qui joue actuellement dans Orange Is The New Black (que j'ai adoré, si j'ai le temps, je vous en parle bientôt) (d'ailleurs elle a aussi joué dans un épisode de New Girl). 
De toute façon, ça pouvait pas être une comédie américaine comme les autres puisque le seul cinéma où le film est diffusé chez moi est un art et essai et que c'était en VOST ... (argument pourri ? je le reconnais!)

Le nouveau Garden State ? 
En fait, ce film m'a fait pensé au niveau de l'histoire à Garden State, film que j'adule dans le sens où le personnage principal effectue (de force) un retour aux sources, auprès de sa famille avec qui les relations sont plus ou moins bonnes! De plus, dans les deux films, ils sont en pleine recherche d'eux-mêmes, arrivant à un moment de leur vie où ils sont perdus et ne savent plus trop quoi faire. 
Mais bon, l'histoire ne suffit pas à recréer la magie de Garden State, je dirais qu'ici, on reste trop en surface, on voudrait en savoir un peu plus sur certains personnages, comment ils sont arrivés là (Lee ou encore The Bousche). 
Surtout, ce qu'il m'a manqué, c'est une bande-son qui dégomme tout : il ne faut pas négliger l'importance du choix des musiques et chansons dans les films et ici, c'est clairement ce qui pêche! 

Pour conclure, je voudrais citer Darren Criss qui a dit dans le film et en français s'il vous plaît :
"De toute façon, ton cul il est énorme dans cette robe ... énorme"